Stock épuisé.
En réassort
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Qu'il soit naturel, issu du latex, résine du" bois qui pleure", l'Hévéa, ou qu'il soit synthétique, le caoutchouc est difficilement recyclable. La transformation du latex, or vert renouvelable, par vulcanisation  ou la fabrication de polymère isu de l'énergie fossile necessite de nombreux traitements pour améliorer leurs performances mécaniques. Depuis 2003, une directive européenne interdit les décharges de pneus et il incombe depuis aux  producteurs de gérer le problème du recyclage. Les pneus peuvent quand ils sont encore en bon état être rechappés. Sinon le caoutchouc peut être transformé en poudrette de caoutchouc suite à un broyage mécanique: il est nettoyé, déchiqueté, le métal, la fibre de verre et le nylon qui entrent dans sa composition sont isolés et retirés.  Il est ensuite transformé en matériau d'isolation phonique, en bitume modifié plus flexible pour les aires de jeu ou les stades de sport, en support de voies ferrées pour réduire les vibrations ou encore en objets caoutchouc moulés. Une autre alternative, être incorporé à des mélanges neufs de caoutchouc après traitements mécaniques, thermiques et chimiques.

Sous d'autres latittudes le recyclage n'est pas encore une préoccupation, les pneus s'entassent dans les décharges, le recyclage n'est pas systématique, voire inexistant. Pourtant des artisans font des pneus usagés leur matière première et trouvent des solutions inventives au problème du recyclage des pneus. Ils upcyclent: il les ouvrent en deux, les nettoient pour retirer en partie l'odeur de la gomme, les assouplissent, les déforment et les amincissent pour façonner des objets décoratifs tendance.

 

 

 

 

interligne

interligne